Syndicat National des Employées et Employés de la Commission scolaire de Montréal

Mise à jour 1er avril 2020 .

Snee
 
Courage et Solidarité .
 
Bonjour 
 
Premièrement, merci à tous celles et ceux qui sont sur le plancher. Vous êtes d’une grande aide pour les services hospitaliers, mais aussi vos collègues qui peuvent se retrouver dans des situations où ils sont en quarantaine ou dans l’obligation de rester à la maison pour toutes sortes de raisons, que je ne peux énumérer ici. N’oubliez pas que si vous avez besoin d’aide psychologique en ces temps hors du commun n’hésitez pas à utiliser les services offerts par SSQ mentionnés précédemment sur la page Facebook SNEE ou ceux de Morneau Shepell 1 888 687- 9197.
Voici un vidéo d’une 20e de minutes sur le bien-être émotionnel durant la pandémie liée au Covid-19
 
En ce moment, tout semble sensiblement sous contrôle. Cependant, je dois vous rappeler que nous sommes des employé.e.s de l’état et que l’arrêté ministériel est toujours en vigueur. Il est donc encore possible d’être appelé pour travailler dans un autre établissement, soit à la CSDM ou même ailleurs, dans un autre domaine où vous avez les qualifications et même sous un autre horaire.
De plus, ne soyez pas surpris de vous faire demander de travailler vendredi et lundi de Pâques. Vous serez payé comme convenu par la S6b, c’est-à-dire à 100% pour votre jour férié plus 150% pour les heures faites durant ces deux jours fériés. Pour celles et ceux (tous corps d'emploi confondus) qui pourraient avoir du temps de libre et que vous voudriez apporter de l’aide au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ou aux autorités de la Santé publique. Ceux-ci requièrent l'aide de ressources afin de prêter mainforte au personnel du réseau de la santé et des services sociaux et ainsi contribuer à la situation d'urgence sanitaire nationale. Vous devez vous inscrire en ligne à :
Ce microsite est dédié au personnel de l'éducation et de l'enseignement supérieur, afin de recueillir les candidatures de personnes intéressées en provenance de ces réseaux à se rendre disponibles auprès des organisations qui requièrent des ressources additionnelles.
Courage et Solidarité
 

 

Point Négo.

Durant cette crise, les négociations se poursuivent. Bien que le gouvernement voudrait signer rapidement une convention pour se concentrer sur cette pandémie, les dialogues ne sont pas des plus faciles et les retours tardent à venir. Soyons clairs, nous ne signerons pas une convention sur le coin d’une table. Nous ne voulons pas profiter de la crise pour revendiquer davantage. Cela dit, il en va de même pour le gouvernement, pas question de le laisser en profiter. Cette négociation était pour être une des plus importantes. Depuis trop d’années, nous attendons notre tour, nous étions prêts à nous battre corps et âme et voilà que nous ne pouvons même plus nous rassembler
Je vais vous parler d’un seul aspect de la négociation, les salaires. Le gouvernement nous propose une augmentation salariale de 1,75% pour les deux premières années et de 1,5% pour la troisième. Ce qui nous donnerait une convention collective négociée et signer d’une période de trois ans totalisant 5% d’augmentation
Nous proposons plutôt de suspendre les négociations pour une période de 18 mois. Nous demandons durant cette suspension une augmentation de salaire de 2,2% en avril 2020 et une autre toujours de 2,2% en avril 2021. Ce qui correspond selon moi plus à un rattrapage salarial qu’une augmentation. De plus, comme vous le savez, la bataille sur les primes de 10% d’attraction et de rétention nous donne droit pour le moment au maintien de celle-ci pour un minimum de 6 mois et le comité poursuit les travaux d’étude et de recommandation à l’effet de cette prime

Si vous êtes comme moi et que vous voulez une vraie négociation intelligente, méritée et juste, manifestez-vous avec une photo publier publiquement, pas seulement vos ami.e.s Facebook. Avec un message qui vous tiens à cœur suivit d’un mot clic #AuFront, #PolQc et #Assnat.

 

Merci de votre participation, ensemble aidons la population pour une bonne convention.

Courage et Solidarité

Rémi Desrosiers

Président – SNEE – csdm - csn

 

Communiqué de Rémi Desrosiers. 19 mars 2020 . Mise à jour .

Hier, je vous ai parlé du décret déposé par le ministre Legeault. Pas beaucoup de questions ont découlé de cet arrêté ministériel. Je voudrais ajouter quelques détails et j’emprunterai plusieurs extraits de mon collègue de l’APPA afin d’avoir une façon différente d’expliquer les informations et m’assurer que tout le monde comprend si cela n’est pas déjà le cas.

Il y est statué dans cet arrêt ministériel que nous sommes requis de travailler selon les besoins émergents à une tâche de notre classification ou non, chez notre employeur ou non, en étant assigné selon les directives de notre/cet employeur sans d’autres balises. En termes plus simples, notre convention collective ne s’applique plus quant à ces éléments. Par ailleurs, il y est aussi écrit que toutes rémunérations qui iraient au-delà des taux normaux pour les heures régulières et des taux prévus à la convention collective pour les heures supplémentaires deviennent inapplicables.

Cette procédure vise à protéger la santé de tout un chacun, y compris nous. Nous sommes donc sollicités afin de faire partie de la solution en travaillant à l’entretien des écoles ouvertes pour maintenir les services de garde ouverts permettant ainsi au personnel de la santé et tous autres services essentiels à faire leur travail et ainsi sauver des vies pendant que nous prenons soin de leurs familles. Nous devenons en quelque sorte un service essentiel. Vous pouvez vous aussi afin d’accomplir votre travail utiliser ces services de garde.

Dans sa communication d’hier l’employeur semble se garder la possibilité de recourir à l’utilisation du décret si le volontariat ne suffisait pas à la tâche pour s’assurer que les services de garde d’urgence aient du personnel en nombre suffisant pour s’occuper des enfants qui nous seront confiés. Cet arrêté prévoit spécifiquement que l’employeur peut utiliser des salariés d’une classification et d’une autre accréditation pour faire un travail d’une autre classification et d’une autre accréditation.
Soyons clairs : nous répondons présents à notre devoir de citoyen ! L’utilisation de ces mesures ne peut être utilisée qu’en ultime recours et après avoir tout fait ce qui était possible pour l’éviter. Il ne s’agit pas ici d’un outil de gestion pour faciliter le travail de nos gestionnaires, mais bien d’une mesure d’exception qui ne saurait être utilisé avec légèreté.
Nous aurons l’occasion, cet après-midi, de discuter de la suite des choses avec l’employeur ainsi que des autres syndicats et associations de la CSDM. Nous vous tiendrons aux faits de ce qui en découlera.

J’ajoute ici un extrait d’un courriel de la CSDM pour le personnel qui désire faire leur part dans cette crise.

Volontariat

La CSDM souhaite constituer des banques de personnes volontaires par corps d’emploi pour pallier à certains besoins futurs en lien avec l’ouverture des services de garde d’urgence. Si vous êtes volontaire, veuillez écrire à l’une des adresses suivantes, et ce, selon votre corps d’emploi :
Concierges et Ouvrières, Ouvriers d'entretiens classe II : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Dans votre courriel, veuillez indiquer votre nom, matricule, vos disponibilités (jours de la semaine et plage horaire) ainsi que le territoire géographique privilégié, le cas échéant.
Nous tenons à remercier à l’avance tous les employés qui donneront leur nom pour leur solidarité afin de répondre aux besoins des enfants des parents travaillant dans les services essentiels.

 

Rémi Desrosiers

Président Snee-Csdm ( Csn )

Communiqué de Rémi Desrosiers . 17 mars 2020 .

J’en appelle à la MOBILISATION

Par mesure de précaution, tout le personnel de 70 ans et plus, le personnel qui est atteint de problèmes cardiaques, d’insuffisance respiratoire, asthme ou en contact avec ce type de personne ou d’immunodéficience. Il est recommandé de demeurer à la maison. Il n’est pas nécessaire d’aller engorge le système de la santé. Rester simplement à domicile tout en avisant votre gestionnaire.

Nous demandons à toute personne apte au travail qui voudrait se porter volontaire pour venir en aide à la crise en cours de bien vouloir donner leur nom à leur gestionnaire, peu importe le corps d’emploi.

Il a 34 services de garde qui viennent en aide à ceux que l’on a surnommés « les anges gardiens ». Des entretiens réguliers dans ces services de garde seront réalisés de façon appropriée en termes de salubrité. Je rappelle que c’est service de garde sont ouvert 11 heures par jour, même si vous n’êtes pas disponible pour le quart de travail complet donner vos disponibilités à votre gestionnaire. Du personnel travaille sur l’organisation des horaires. Je vous rappelle que l’état est en situation d’urgence sanitaire et compte sur ses employés-es.

Donc, ouvrière et ouvrier d’entretiens classe II, votre aide serait grandement appréciée.
Pour tous celles et ceux qui seront appelés au travail de manière volontaire ou non. Je vous conseille de comptabiliser toutes vos heures. Pour outre la paie régulière, vous n’aurez seulement que la reconnaissance et le sentiment du travail accompli. Soyez assuré que nous travaillerons pour une reconnaissance qui puisse se traduire autrement que par une tape dans le dos.

Nous vous rappelons aussi qu’il n’est vraiment pas l’heure aux voyages. En l’occurrence, si un employé choisit tout de même de partir en voyage, la demande d’autorisation de vacances pour un déplacement hors Canada pour des raisons personnelles sera traitée en tenant compte de cette recommandation. N’oubliez pas les 14 jours de quarantaine au retour. Par voie terrestre ou aérienne, les consignes sont les mêmes.

Comme vous l’avez probablement remarqué, jour après jour, il y a des changements. Hier, je vous ai mentionné ceci :

Pour la prochaine paie, vous recevrez un montant équivalant à la paie précédente, même pour le personnel à la pièce qui n’était pas nécessairement affecté sur un remplacement. Il y aura assurément des corrections à faire pour certains lors du retour. Je conseille tout de même de faire une demande à l’assurance emploi pour le personnel à la pièce.

Voilà qu’aujourd’hui cela n’est plus vrai. Le service de la paie qui est toujours au travail réalisera les paies en temps réel afin d’éviter les corrections futures. Il est donc encore plus vrai que pour le personnel temporaire sur pièce qui ne détenait pas une affectation long terme de faire votre demande au bureau d’assurance emploi.

Merci de votre compréhension et solidarité

Rémi Desrosiers
Président – SNEE – csdm – csn

Mise à jour, fermeture Csdm . 16 mars 2020 . 17:00H .

Communiqué de Rémi Desrosiers
Voici les dernières nouvelles suite à la rencontre avec la direction générale aujourd’hui 16 mars 17h
À partir de demain 17 mars 2020 les cafétérias seront fermées, sauf s’il resterait des plats à cuisiner et congeler afin de prévoir pour les élèves le meilleur retour possible.
Pas de ménage prévu, évitez les déplacements et contacts entre collègues dans les établissements scolaires.
Pour les ouvrières et ouvriers d’entretien classe II qui ne travaillent pas dans les écoles où des services de garde sont ouverts (voir la liste ci-jointe), vous n’avez pas à vous présenter sur les lieux du travail. Cependant vous devez demeurer disponible pour le travail durant les deux semaines. Des gestionnaires communiqueront avec vous au besoin. Je conseille à tout le personnel volontaire qui voudrait aller aider à l’entretien ménagé dans les écoles où il y a des services de garde d’en aviser son gestionnaire.
Pour les ouvrières et ouvriers d’entretien classe II qui travaillent déjà dans les écoles où les services de garde sont ouverts vous avez probablement déjà débuté le travail. J’aimerais savoir ce que vous avez eu comme directive et comment ce déroule les activités. La procédure entendue aujourd’hui est qu’ils demanderont au concierge en premier lieu ensuite aux ouvrières et ouvriers d’entretiens classe II, cela tout en suivant la procédure de promotion de concierge. C-2.02
Pour la prochaine paie, vous recevrez un montant équivalant à la paie précédente, même pour le personnel à la pièce qui n’était pas nécessairement affecté sur un remplacement. Il y aura assurément des corrections à faire pour certains lors du retour. Je conseille tout de même de faire une demande à l’assurance emploi pour le personnel à la pièce.
Pour les ouvrières et ouvrier spécialisés, les questions restent encore confuses, mais pour le moment tous les MMF s’assurent de faire la vérification des fournaises et veiller au dégât d’eau ou autre problématique qui pourrait surgir. Le personnel en disponibilité TAS sera celui sur la première ligne. Pour les autres, certains m’ont informé qu’ils sont demandés au travail par alternance. Nous attendons des éclaircissements sur ces sujets.
Je suis conscient que cela ne répond peut-être pas à toutes vos questions, continuez à suivre la page Facebook SNEE et vos courriels + courriel CSDM.
De plus, n’hésitez pas a communiqué avec nous et vos gestionnaires. Nous ferons du mieux possible pour répondre à toutes les questions.
Merci de votre compréhension et solidarité
Rémi Desrosiers


Écoles ciblées
Alphonse-Desjardins
Au Pied-de-la-Montagne, pav. Jean-Jacques-Olier
Baril
Champlain
Charles-Lemoyne
Christ-Roi
De la Petite-Bourgogne
Élan
François-de-Laval
Jean-Baptiste-Meilleur
Jeanne-LeBer
La Mennais
La Visitation
Laurier
Louisbourg
Louis-Colin
Louis-Dupire
Lucille-Teasdale
Ludger-Duvernay
Marie-Favery
Philippe-Labarre
Saint-Arsène
Saint-Bernardin
Sainte-Catherine-de-Sienne
Sainte-Jeanne-d'Arc
Saint-François-Solano
Saint-Louis-de-Gonzague
Saint-Nom-de-Jésus
Saint-Paul-de-la-Croix
Saint-Pierre-Claver
Saints-Martyrs-Canadiens
Simonne-Monet
St-Fabien (Marie-Anne)
Victor-Rousselot



 

Communiqué du 14 mars. Covid-19 . Fermeture des écoles .

 
 

Derniers renseignements concernant la fermeture des écoles de la Csdm du 16 au 27 mars 2020 .

Bonjour Syndicat,

Membres SNEE

Simplement vous rappeler que nous sommes dans une situation exceptionnelle. Il s’agit d’une pandémie mondiale et tous-tes, nous sommes appelés-ées à nous serrer les coudes. Nous sommes à la base des employés-ées du gouvernement avec un statut variable pour les deux prochaines semaines, tout ça dans le but d'unir nos efforts pour contenir la prolifération du COVID-19.
Pour ce qui est du personnel enseignant vs celle du personnel non enseignant (soutien, professionnel et cadre) : j’ai appris que la convention locale du personnel enseignant prévoit explicitement que :
« Toute journée ou partie de journée où les élèves ne sont pas tenus d’être à l’école ou au centre pour tout événement de force majeure (tempête, inondation, feu, etc.) est réputée journée ou partie de journée chômée et payée pour l’enseignante ou l’enseignant qui est ou serait présent au travail. »
Que nous soyons d’accord ou pas, c’est ce qui explique probablement que le personnel enseignant n’est pas obligatoirement requis au travail.
Pour les membres qui œuvrent dans les écoles et les centres, vos gestionnaires devraient dès lundi vous rencontrer afin de vous aviser des tâches à faire. Vous ne pouvez refuser le travail demandé, mais vous avez droit a votre opinion. J’ai déjà mentionné à M. Robert Gendron directeur général qu’il n’est pas obligatoire de se tuer à l’ouvrage pour la désinfection d’un virus qui meurt de lui-même après 6 jours et ce même dans les meilleures conditions. Soyez prudent, ne prenez pas de décisions qui pourraient s’apparenter à de l’insubordination.
Il faut comprendre aussi que si personnel de soutien ne se présente au travail durant les deux prochaines semaines, il sera difficile de recevoir nos prochaines paies. Elles n’apparaitront pas comme par magie dans nos comptes de banque. Cependant, s’il est impossible pour vous d’être présent vous devez déclarer toute absence. Sachez que la convention collective prévoit 7 jours de maladie 3 jours pour des forces majeures, 10 jours sans solde pour conciliation travail/famille. Si toutes ces banques sont vides, vous devrez déclarer tout de même l’absence avec le motif selon la procédure normale.
De plus nous rappelons que toute personne qui présente des symptômes s’apparentant à la COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires) doit se placer en isolement volontaire pour 14 jours et appeler le 1-877-644-4545 prendre en note les directives qui vous seront données, et ce avant même d’aller consulter. Les employés seront rémunérés pour les journées normalement travaillées.

Lundi après-midi, les représentants des syndicats et des associations de cadres seront convoqués à une réunion avec la direction générale. C’est à ce moment que nous pourrons avoir l’heure juste sur l’ensemble des décisions qui ont été prises au cours des dernières heures. Nous en profiterons pour conscientiser l’employeur sur votre situation et travaillerons sur un moyen d’entente pour favoriser le travail durant cette période de deux semaines.

Je vous rappelle que nous sommes dans une situation d’urgence et que l’information arrive d’heure en heure pour tout le monde. Nous aimerions être en mesure de vous en dire plus, mais c’est malheureusement tout ce que nous avons en main pour l’instant. Voici un lien intéressant où vous pourrez en apprendre un peu plus www.quebec.ca/coronavirus et suivez aussi le Facebook du SNEE et http://csdm.ca/

La solidarité c’est notre force. Pensez collectif.

Rémi Desrosiers Président et toute l’équipe du SNEE

Listes Ancienneté et Prioritaires 2019-2020

Avis
Les listes d'ancienneté et les listes prioritaires 2019-2020 de tous les corps d'emploi du Snee-Csdm ( version finale et officielle ) sont disponibles dans le Centre de Documentation .
Vous devez être inscrit et en connexion sur le site pour accéder aux listes .

Page 1 sur 11

Vous êtes ici: Accueil