Syndicat National des Employées et Employés de la Commission scolaire de Montréal

Mise à jour au 6 mai 2020

Bonjour,
Nous n’avons toujours pas toutes les réponses à toutes vos questions, mais en voici quelques-unes si rien ne change d’ici lundi.
Le 4 mai est officiellement la date d’entrée pour tout le personnel de la CSDM sauf sur avis contraire de votre régisseur, contremaître ou direction d’école.
Cependant, comme mentionné par la santé publique, le personnel de plus de 60 ans, les femmes enceintes ou en allaitement d’un enfant, immunosupprimé, maladie chronique telle que le diabète, les maladies cardiaques, pulmonaires et rénales. Dans tous ces cas, il est demandé de rester à domicile jusqu’en septembre. N’oubliez pas que par l’arrêté ministériel, l’employeur est en droit et pourrait vous demander de faire d’autres tâches qui ne vous mettrait pas à risque, comme du télétravail.
Contrairement au volontariat, le personnel vivant avec des personnes ayant ces caractéristiques d’exemption, précédemment mentionnées, doit se présenter au travail si vous voulez continuer à recevoir une rémunération.
Voici quelque question/réponse à ce sujet :
- Je vis avec mes parents qui sont âgés, suis-je obligé d’aller travailler?
Il n’y a pas de règles d’exemption applicables en raison de la santé des proches. Les enfants et les travailleurs et les travailleuses sont invités à faire preuve de prudence lors du retour à la maison, soit de procéder au lavage des mains et de changer de vêtements, par exemple.
- J’ai un enfant qui a des besoins particuliers, suis-je obligé d’aller travailler?
Les commissions scolaires sont responsables de la gestion du personnel. Il appartient donc à la commission scolaire d’évaluer cette situation particulière en fonction des circonstances qui lui sont propres.
- Étant donné que les parents pourront volontairement envoyer leurs enfants à l’école, est-ce que c’est tout le personnel du primaire qui sera rappelé ou bien cela sera selon les inscriptions?
100 % du personnel sera de retour au travail, dans toutes nos écoles, sauf exception. La pleine prestation de travail du personnel favorisera un meilleur encadrement des élèves et facilitera la vie des familles.
La CSDM m’a mentionné hier qu’il ne vous obligera pas à revenir au travail. Par conséquent, si vous prenez la décision de rester à la maison sans répondre au critère d’exemption vous vous privez aussi de votre salaire. Vous n’aurez pas de mesure disciplinaire, ni de perte d’ancienneté, ni de perte de lien d’emplois.
Les enfants des employés peuvent avoir accès à un service de garde d’urgence. Renseignez-vous auprès de votre supérieur immédiat.
Par ailleurs, si une travailleuse ou un travailleur présente un ou des symptômes, il a l’interdiction de se présenter au travail. Il doit aviser la direction.
Les principaux symptômes de la COVID-19 sont les suivants :
• fièvre :
• chez l’enfant : 38 °C (100,4 °F) et plus (température rectale),
• chez l’adulte : 38 °C (100,4 °F) et plus (température buccale),
• chez la personne aînée : 37,8 °C (100 °F) et plus (température buccale),
• ou 1,1 °C de plus que la valeur habituelle d’une personne;
• apparition ou aggravation d’une toux;
• difficultés respiratoires;
• perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte de goût.
Pour vous protégez
• Lavez-vous les mains souvent à l'eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes.
• Utilisez un désinfectant à base d'alcool si vous n'avez pas accès à de l'eau et à du savon.
• Évité de vous toucher le visage en tout temps.
• Couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras afin de réduire la propagation des germes lorsque vous toussez ou éternuez.
• Si vous utilisez un mouchoir en papier, jetez-le dès que possible et lavez-vous les mains par la suite.
Nous sommes à voir avec la CSDM d’avoir un nombre suffisant de points d’eau sur tous les étages pour laver les mains régulièrement.
Des cartouches pour les masques de protection ordinairement utilisés pour l’amiante seront disponibles via les magasins des établissements scolaires. Validé avec vos supérieurs immédiats.
En espérant avoir répondu aux principales questions. Merci de votre dévouement et d’autres informations suivront aussitôt que nous avons les réponses.
Courage et Solidarité!
Rémi Desrosiers
Président – SNEE – csdm - csn

 

le 1 mai à 14 h 39 ·
Étant donné la grande demande des directions d'écoles afin d’aménager les établissements pour la rentrée des élèves et assurer la salubrité.
Le personnel du service alimentaire doit rester disponible et sera requis au travail le 11 mai 2020.
Tous les autres membres du SNEE sont requis au travail, lundi 4 mai 2020, sauf sur avis contraire de votre gestionnaire. Il se pourrait que vous ayez reçu la consigne d'entrer seulement le mercredi ou de jour au lieu de soir. Soyez au fait de vos courriels et téléphones.


le 30 avril à 23 h 43 ·
Pour le personnel de cafétérias qui se posait la question sur le retour de lundi. Voici la réponse obtenu.
Pour les cafétérias : certains employés pourront être rappelés au travail pour faire certains repas en lien avec les mesures alimentaires. Les gestionnaires communiqueront avec eux, le cas échéant.
Je présumes qu'avec cette réponse, si votre supérieur immédiat ne communique pas avec vous et que vous n'êtes pas sur les mesure alimentaires, vous restez chez vous.
Rémi Desrosiers
Président - SNEE - csdm - csn

 

le 4 mai à 09 h 23 ·
Bonjour,
De mon côté, j'en appelle à la prudence, dans le doute s'abstenir et communiquer avec votre gestionnaire. Je comprends que cette semaine sera une semaine d'ajustement et d'évaluation des risques avant l'arrivée des élèves. La CSDM nous a confirmé que dès ce matin, il y aura distribution de masques et gangs.
Le syndicat pour sa part a commandé une certaine quantité de masques réutilisable qui pourra être distribué dans les secteurs où il en manquera.
Si vous rencontrez des situations où le gestionnaire n'est pas en mesure de régler ou fait la sourde oreille, n'hésitez pas à communiquer avec nous.
Rémi Desrosiers
Président - SNEE - csdm - csn

 

le 1 mai à 20 h 19 ·
Travail des concierges :
· Les concierges et les aides-concierges sont requis au travail dès lundi et pour la semaine prochaine afin de débuter le ménage et la désinfection de l’école. Le matériel commandé centralement pour chacune des écoles sera livré en début de semaine (lundi ou mardi .

 

 

 

CSDM : liste du personnel demandée par le gouvernement afin de les redéployer dans le service de santé de la région de Montréal

SNEE-CSDM-CSN

Courage et Solidarité

Bonjour 

Ce message fait suite à celui d'hier.
Je viens de recevoir l’appel de la CSDM. Ils ont reçu la liste du personnel demandée par le gouvernement afin de les redéployer dans le service de santé de la région de Montréal. Cette demande représente 40 ouvrières, ouvriers d'entretien  La Csdm débutera les appels sous peu. 2 listes seront composées.
Les premiers appelés seront, le personnel temporaire sur affectation à 80% et plus. Ils seront appelés par ordre inverse d’ancienneté.
La deuxième liste sera composée du personnel régulier, soit des concierges, des ouvrières, ouvriers d'entretiens classe II et ce toujours sur des postes de 80% et plus. Ils seront appelés par ordre inverse d’ancienneté.
5 facteurs vous excluent automatiquement de ces listes.
• 65 ans et plus
• Enceinte ou l'allaitement d'un enfant
• Immunosupprimé
• Maladie chronique non contrôlée
• Si vous travaillez déjà dans un établissement de la CSDM (Ex.
Service de garde d’urgence)
Si vous avez d'autres raisons ne correspondant pas aux 5 ci-haut mentionnés, en aviser le ou la téléphoniste.
Dans tous les cas où vous êtes dans l’impossibilité de vous présenter au travail, la CSDM vous enverra un document à remplir par vous-même, mentionnant les raisons.
Aucun horaire de travail n'est disponible pour le moment et la CSDM n'est pas en mesure de nous confirmer officiellement que la prime de 8% vous sera octroyée. Comme mentionné hier, vous aurez une formation avant votre première journée officielle de travail.
La CSDM nous a mentionné que pour les personnes qui ne donneront pas suite aux appels et/ou courriel manqué, 24 heures suivant l’appel vous seront accordées avant la coupure de traitement. Si cela arrive et surtout si vous aviez une des 5 raisons mentionnées ci-haut. De grâce, nous en avisé afin que nous puissions vous défendre dans les meilleurs délais.
Merci de votre collaboration .

Rémi Desrosiers
Président - SNEE - csdm - csn

Communiqué Rémi Desrosiers 14 avril 2020

SNEE-CSDM-CSN

Solidarité

Bonjour ,

Comme vous avez pu le constater dans l’arrêté ministériel du 10 avril dernier que nous avons publié sur les réseaux le 11 avril 2020, le personnel de soutien risque d’être appelé en renfort cette semaine dans le secteur de la santé. Je tiens à vous rappeler que la CSDM est présentement d’une certaine façon à l’exécution des demandes du gouvernement.
Présentement, la CSDM n’a pas encore reçu la liste du personnel dont le gouvernement réquisitionne les services afin de porter renfort au secteur de la santé. Nous supposons que dans notre accréditation ce seront les ouvrières et ouvriers d’entretien classe II qui seront les premiers interpellés .
Donc, si votre choix était de répondre non à l’appel, soyez conscient qu’il est envisagé en ce moment par l’employeur d’émettre des conséquences monétaires. Nous vous demandons de nous signaler toute circonstance touchant votre rémunération dans le but de vous défendre dans la mesure du possible sur ces conséquences.
Si rappel il y a, le personnel 4 et 5 jours semaines seront rappelés par ancienneté inverse. Les services de garder d’urgence serons disponible pour la garde de vos enfants de 12 ans et moins. De plus, il y aura une formation pour le personnel appeler en renfort dans les CHSLD ou hôpitaux afin d’assurer un milieu des plus sain et sécuritaire au travail. Dans un souci d’efficacité, la CSDM vous demande de bien vouloir répondre en toute honnêteté aux demandes que l’on vous fera que ce soit dans la positive ou la négative, vous avez le choix, mais non sans conséquence pour l’heure. Cependant, la décision finale vous appartient.
N’ayez pas peur d’informer l’employeur de vos réelles intentions lors qu’il vous contactera. Cela aidera tout le personnel à intervenir le plus efficacement, rapidement possible aux situations problématiques reliées au travail effectué par les travailleuses et travailleurs du secteur de la santé.
Soyons solidaires envers tous nos collègues du secteur public.
Courage et Solidarité!
Rémi Desrosiers
Président – SNEE – csdm - csn

Cordialement,

L'équipe du SNEE-CSDM-CSN

 

Mise à jour 1er avril 2020 .

Snee
 
Courage et Solidarité .
 
Bonjour 
 
Premièrement, merci à tous celles et ceux qui sont sur le plancher. Vous êtes d’une grande aide pour les services hospitaliers, mais aussi vos collègues qui peuvent se retrouver dans des situations où ils sont en quarantaine ou dans l’obligation de rester à la maison pour toutes sortes de raisons, que je ne peux énumérer ici. N’oubliez pas que si vous avez besoin d’aide psychologique en ces temps hors du commun n’hésitez pas à utiliser les services offerts par SSQ mentionnés précédemment sur la page Facebook SNEE ou ceux de Morneau Shepell 1 888 687- 9197.
Voici un vidéo d’une 20e de minutes sur le bien-être émotionnel durant la pandémie liée au Covid-19
 
En ce moment, tout semble sensiblement sous contrôle. Cependant, je dois vous rappeler que nous sommes des employé.e.s de l’état et que l’arrêté ministériel est toujours en vigueur. Il est donc encore possible d’être appelé pour travailler dans un autre établissement, soit à la CSDM ou même ailleurs, dans un autre domaine où vous avez les qualifications et même sous un autre horaire.
De plus, ne soyez pas surpris de vous faire demander de travailler vendredi et lundi de Pâques. Vous serez payé comme convenu par la S6b, c’est-à-dire à 100% pour votre jour férié plus 150% pour les heures faites durant ces deux jours fériés. Pour celles et ceux (tous corps d'emploi confondus) qui pourraient avoir du temps de libre et que vous voudriez apporter de l’aide au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ou aux autorités de la Santé publique. Ceux-ci requièrent l'aide de ressources afin de prêter mainforte au personnel du réseau de la santé et des services sociaux et ainsi contribuer à la situation d'urgence sanitaire nationale. Vous devez vous inscrire en ligne à :
Ce microsite est dédié au personnel de l'éducation et de l'enseignement supérieur, afin de recueillir les candidatures de personnes intéressées en provenance de ces réseaux à se rendre disponibles auprès des organisations qui requièrent des ressources additionnelles.
Courage et Solidarité
 

 

Point Négo.

Durant cette crise, les négociations se poursuivent. Bien que le gouvernement voudrait signer rapidement une convention pour se concentrer sur cette pandémie, les dialogues ne sont pas des plus faciles et les retours tardent à venir. Soyons clairs, nous ne signerons pas une convention sur le coin d’une table. Nous ne voulons pas profiter de la crise pour revendiquer davantage. Cela dit, il en va de même pour le gouvernement, pas question de le laisser en profiter. Cette négociation était pour être une des plus importantes. Depuis trop d’années, nous attendons notre tour, nous étions prêts à nous battre corps et âme et voilà que nous ne pouvons même plus nous rassembler
Je vais vous parler d’un seul aspect de la négociation, les salaires. Le gouvernement nous propose une augmentation salariale de 1,75% pour les deux premières années et de 1,5% pour la troisième. Ce qui nous donnerait une convention collective négociée et signer d’une période de trois ans totalisant 5% d’augmentation
Nous proposons plutôt de suspendre les négociations pour une période de 18 mois. Nous demandons durant cette suspension une augmentation de salaire de 2,2% en avril 2020 et une autre toujours de 2,2% en avril 2021. Ce qui correspond selon moi plus à un rattrapage salarial qu’une augmentation. De plus, comme vous le savez, la bataille sur les primes de 10% d’attraction et de rétention nous donne droit pour le moment au maintien de celle-ci pour un minimum de 6 mois et le comité poursuit les travaux d’étude et de recommandation à l’effet de cette prime

Si vous êtes comme moi et que vous voulez une vraie négociation intelligente, méritée et juste, manifestez-vous avec une photo publier publiquement, pas seulement vos ami.e.s Facebook. Avec un message qui vous tiens à cœur suivit d’un mot clic #AuFront, #PolQc et #Assnat.

 

Merci de votre participation, ensemble aidons la population pour une bonne convention.

Courage et Solidarité

Rémi Desrosiers

Président – SNEE – csdm - csn

 

Communiqué de Rémi Desrosiers. 19 mars 2020 . Mise à jour .

Hier, je vous ai parlé du décret déposé par le ministre Legeault. Pas beaucoup de questions ont découlé de cet arrêté ministériel. Je voudrais ajouter quelques détails et j’emprunterai plusieurs extraits de mon collègue de l’APPA afin d’avoir une façon différente d’expliquer les informations et m’assurer que tout le monde comprend si cela n’est pas déjà le cas.

Il y est statué dans cet arrêt ministériel que nous sommes requis de travailler selon les besoins émergents à une tâche de notre classification ou non, chez notre employeur ou non, en étant assigné selon les directives de notre/cet employeur sans d’autres balises. En termes plus simples, notre convention collective ne s’applique plus quant à ces éléments. Par ailleurs, il y est aussi écrit que toutes rémunérations qui iraient au-delà des taux normaux pour les heures régulières et des taux prévus à la convention collective pour les heures supplémentaires deviennent inapplicables.

Cette procédure vise à protéger la santé de tout un chacun, y compris nous. Nous sommes donc sollicités afin de faire partie de la solution en travaillant à l’entretien des écoles ouvertes pour maintenir les services de garde ouverts permettant ainsi au personnel de la santé et tous autres services essentiels à faire leur travail et ainsi sauver des vies pendant que nous prenons soin de leurs familles. Nous devenons en quelque sorte un service essentiel. Vous pouvez vous aussi afin d’accomplir votre travail utiliser ces services de garde.

Dans sa communication d’hier l’employeur semble se garder la possibilité de recourir à l’utilisation du décret si le volontariat ne suffisait pas à la tâche pour s’assurer que les services de garde d’urgence aient du personnel en nombre suffisant pour s’occuper des enfants qui nous seront confiés. Cet arrêté prévoit spécifiquement que l’employeur peut utiliser des salariés d’une classification et d’une autre accréditation pour faire un travail d’une autre classification et d’une autre accréditation.
Soyons clairs : nous répondons présents à notre devoir de citoyen ! L’utilisation de ces mesures ne peut être utilisée qu’en ultime recours et après avoir tout fait ce qui était possible pour l’éviter. Il ne s’agit pas ici d’un outil de gestion pour faciliter le travail de nos gestionnaires, mais bien d’une mesure d’exception qui ne saurait être utilisé avec légèreté.
Nous aurons l’occasion, cet après-midi, de discuter de la suite des choses avec l’employeur ainsi que des autres syndicats et associations de la CSDM. Nous vous tiendrons aux faits de ce qui en découlera.

J’ajoute ici un extrait d’un courriel de la CSDM pour le personnel qui désire faire leur part dans cette crise.

Volontariat

La CSDM souhaite constituer des banques de personnes volontaires par corps d’emploi pour pallier à certains besoins futurs en lien avec l’ouverture des services de garde d’urgence. Si vous êtes volontaire, veuillez écrire à l’une des adresses suivantes, et ce, selon votre corps d’emploi :
Concierges et Ouvrières, Ouvriers d'entretiens classe II : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Dans votre courriel, veuillez indiquer votre nom, matricule, vos disponibilités (jours de la semaine et plage horaire) ainsi que le territoire géographique privilégié, le cas échéant.
Nous tenons à remercier à l’avance tous les employés qui donneront leur nom pour leur solidarité afin de répondre aux besoins des enfants des parents travaillant dans les services essentiels.

 

Rémi Desrosiers

Président Snee-Csdm ( Csn )

Communiqué de Rémi Desrosiers . 17 mars 2020 .

J’en appelle à la MOBILISATION

Par mesure de précaution, tout le personnel de 70 ans et plus, le personnel qui est atteint de problèmes cardiaques, d’insuffisance respiratoire, asthme ou en contact avec ce type de personne ou d’immunodéficience. Il est recommandé de demeurer à la maison. Il n’est pas nécessaire d’aller engorge le système de la santé. Rester simplement à domicile tout en avisant votre gestionnaire.

Nous demandons à toute personne apte au travail qui voudrait se porter volontaire pour venir en aide à la crise en cours de bien vouloir donner leur nom à leur gestionnaire, peu importe le corps d’emploi.

Il a 34 services de garde qui viennent en aide à ceux que l’on a surnommés « les anges gardiens ». Des entretiens réguliers dans ces services de garde seront réalisés de façon appropriée en termes de salubrité. Je rappelle que c’est service de garde sont ouvert 11 heures par jour, même si vous n’êtes pas disponible pour le quart de travail complet donner vos disponibilités à votre gestionnaire. Du personnel travaille sur l’organisation des horaires. Je vous rappelle que l’état est en situation d’urgence sanitaire et compte sur ses employés-es.

Donc, ouvrière et ouvrier d’entretiens classe II, votre aide serait grandement appréciée.
Pour tous celles et ceux qui seront appelés au travail de manière volontaire ou non. Je vous conseille de comptabiliser toutes vos heures. Pour outre la paie régulière, vous n’aurez seulement que la reconnaissance et le sentiment du travail accompli. Soyez assuré que nous travaillerons pour une reconnaissance qui puisse se traduire autrement que par une tape dans le dos.

Nous vous rappelons aussi qu’il n’est vraiment pas l’heure aux voyages. En l’occurrence, si un employé choisit tout de même de partir en voyage, la demande d’autorisation de vacances pour un déplacement hors Canada pour des raisons personnelles sera traitée en tenant compte de cette recommandation. N’oubliez pas les 14 jours de quarantaine au retour. Par voie terrestre ou aérienne, les consignes sont les mêmes.

Comme vous l’avez probablement remarqué, jour après jour, il y a des changements. Hier, je vous ai mentionné ceci :

Pour la prochaine paie, vous recevrez un montant équivalant à la paie précédente, même pour le personnel à la pièce qui n’était pas nécessairement affecté sur un remplacement. Il y aura assurément des corrections à faire pour certains lors du retour. Je conseille tout de même de faire une demande à l’assurance emploi pour le personnel à la pièce.

Voilà qu’aujourd’hui cela n’est plus vrai. Le service de la paie qui est toujours au travail réalisera les paies en temps réel afin d’éviter les corrections futures. Il est donc encore plus vrai que pour le personnel temporaire sur pièce qui ne détenait pas une affectation long terme de faire votre demande au bureau d’assurance emploi.

Merci de votre compréhension et solidarité

Rémi Desrosiers
Président – SNEE – csdm – csn

Page 1 sur 11

Vous êtes ici: Accueil