Syndicat National des Employées et Employés de la Commission scolaire de Montréal

Communiqué de Rémi Desrosiers . 17 mars 2020 .

J’en appelle à la MOBILISATION

Par mesure de précaution, tout le personnel de 70 ans et plus, le personnel qui est atteint de problèmes cardiaques, d’insuffisance respiratoire, asthme ou en contact avec ce type de personne ou d’immunodéficience. Il est recommandé de demeurer à la maison. Il n’est pas nécessaire d’aller engorge le système de la santé. Rester simplement à domicile tout en avisant votre gestionnaire.

Nous demandons à toute personne apte au travail qui voudrait se porter volontaire pour venir en aide à la crise en cours de bien vouloir donner leur nom à leur gestionnaire, peu importe le corps d’emploi.

Il a 34 services de garde qui viennent en aide à ceux que l’on a surnommés « les anges gardiens ». Des entretiens réguliers dans ces services de garde seront réalisés de façon appropriée en termes de salubrité. Je rappelle que c’est service de garde sont ouvert 11 heures par jour, même si vous n’êtes pas disponible pour le quart de travail complet donner vos disponibilités à votre gestionnaire. Du personnel travaille sur l’organisation des horaires. Je vous rappelle que l’état est en situation d’urgence sanitaire et compte sur ses employés-es.

Donc, ouvrière et ouvrier d’entretiens classe II, votre aide serait grandement appréciée.
Pour tous celles et ceux qui seront appelés au travail de manière volontaire ou non. Je vous conseille de comptabiliser toutes vos heures. Pour outre la paie régulière, vous n’aurez seulement que la reconnaissance et le sentiment du travail accompli. Soyez assuré que nous travaillerons pour une reconnaissance qui puisse se traduire autrement que par une tape dans le dos.

Nous vous rappelons aussi qu’il n’est vraiment pas l’heure aux voyages. En l’occurrence, si un employé choisit tout de même de partir en voyage, la demande d’autorisation de vacances pour un déplacement hors Canada pour des raisons personnelles sera traitée en tenant compte de cette recommandation. N’oubliez pas les 14 jours de quarantaine au retour. Par voie terrestre ou aérienne, les consignes sont les mêmes.

Comme vous l’avez probablement remarqué, jour après jour, il y a des changements. Hier, je vous ai mentionné ceci :

Pour la prochaine paie, vous recevrez un montant équivalant à la paie précédente, même pour le personnel à la pièce qui n’était pas nécessairement affecté sur un remplacement. Il y aura assurément des corrections à faire pour certains lors du retour. Je conseille tout de même de faire une demande à l’assurance emploi pour le personnel à la pièce.

Voilà qu’aujourd’hui cela n’est plus vrai. Le service de la paie qui est toujours au travail réalisera les paies en temps réel afin d’éviter les corrections futures. Il est donc encore plus vrai que pour le personnel temporaire sur pièce qui ne détenait pas une affectation long terme de faire votre demande au bureau d’assurance emploi.

Merci de votre compréhension et solidarité

Rémi Desrosiers
Président – SNEE – csdm – csn

Vous êtes ici: Accueil